Edito

La lutte contre l’illettrisme est reconnue comme une priorité nationale réaffirmée à plusieurs reprises par le Président de la République et inscrite dans la loi contre les exclusions du 29 juillet 1998. Elle exige une mobilisation de tous les acteurs. Une Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme [o] a été créée avec comme devise «réunir pour mieux agir». Elle se concrétise, au niveau régional, par une mission placée sous l’autorité du Préfet.

La prévention figure parmi les axes de progrès retenus dans le Nord-Pas de Calais pour lutter contre l’illettrisme. Elle a été renforcée, dans le cadre du programme national d’incitation à la lecture conduit par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la vie associative. L’objectif de ce programme est d’accompagner l’apprentissage de la lecture et de l’écriture par la mise en place d’actions visant à éveiller et stimuler la curiosité, le désir et le goût pour la culture de la langue et de l’écrit dans les temps péri et extra-scolaires, en complémentarité avec le temps scolaire. Ces démarches de sensibilisation (rencontre avec un écrivain, lecture à voix haute, conte, participation à un jury littéraire, animations autour du livre…) contribuent au développement de la personnalité de l’enfant et du jeune et à l’acquisition des savoirs.

En région, ce programme s’est concrétisé par la création de comités départementaux d’incitation à la lecture et à l’écriture animés par les services de la Jeunesse et des Sports. Ces comités rassemblent les partenaires publics et associatifs œuvrant au développement des pratiques de lecture et d’écriture, dans le cadre d’un partenariat entre les services de la Jeunesse et des Sports et des Affaires Culturelles, formalisé par un protocole d’accord inter-ministériel.

L’une des premières actions du Comité départemental du Nord a consisté en un travail raisonné de collecte d’informations nécessaire à la réalisation de projets de promotion du livre, de la lecture et de l’écriture. Elle a abouti à la rédaction de ce guide pratique destiné à favoriser la mise en place de projets de qualité. Cette qualité garantira l’inscription de la lecture et de l’écriture dans le quotidien des jeunes.

Si la rencontre avec l’univers du livre est toujours singulière, la responsabilité de l’action publique est de créer un environnement favorable en soutenant les actions qui y contribuent.

Le Comité départemental d’incitation à la lecture et à l’écriture des jeunes dans le Nord





retour haut de page

 
imprimer cette page