L'argent du voyage

Les dispositifs animés par l’Etat et les collectivités locales

D’autres actions, inscrites par exemple dans les Convention jeunesse et sports pour les loisirs des jeunes, sont susceptibles d’apporter un enrichissement aux enfants qui le souhaitent en temps péri ou extra-scolaire.

Projet Educatif Local (PEL) -Convention jeunesse et sports pour les loisirs des jeunes )

La mise en œuvre d’un projet éducatif local s’inscrit dans une démarche partenariale entre la collectivité, l’Etat et les acteurs éducatifs locaux au bénéfice des enfants et des jeunes sur un territoire donné sur le temps péri et extrascolaire. Il doit s’appuyer sur un diagnostic local partagé et associer le plus possible les jeunes dans son élaboration. Il doit être élaboré par le comité de pilotage et piloté par un coordinateur. Il fera l’objet d’un suivi et d’une évaluation annuelle. Démarche : le dossier de demande d’aide financière sera présenté par la collectivité signataire de la convention. Il comportera les fiches actions de chaque porteur de projet ( la participation des associations locales peut être recherché)et le cas échéant celles de la collectivité. Les association bénéficiant de proposition de financement à 3000 euros seront financées directement. Pour les associations bénéficiant de proposition de financement inférieur à 3000 euros, une convention financière sera signée avec la collectivité qui recevra les financements globalisés. Par ailleurs, l’aide d’association tête de réseau régionale pourrait être sollicité dans les thématiques suivantes : Prévention de l’illettrisme avec incitation à la lecture, le développement culturel en milieu rural , l’approche des techniques cinématographiques et vidéo et enfin les arts du cirques. Dans le cadre de l’incitation à la lecture et à l’écriture des enfants et des jeunes dans le temps de loisirs , la sensibilisation des animateurs à l’approche ludique du livre par des formations thématiques visant la sensibilisation aux arts plastiques à partir de livres jeunesse ou par la connaissance de la bande dessinée et des mangas ainsi que la connaissance des réseaux de médiateurs du livre qui permet de démultiplier les action lecture et l’acquisition de techniques et d’outils d’animation ( malles ludiques et pédagogiques) sont indispensables dans la perspective de mise en œuvre d’un projet autour du livre, notamment sur les territoires les plus en difficultés.

[CONTACTS] DRDJS de Lille [o] ou DDJS [o] et DRAC [o]

Les dispositifs de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

le Contrat Enfance et le Contrat Temps Libre

Depuis le 1er janvier 2006, le contrat Enfance (CE) et le contrat Temps Libres (CTL) sont remplacés par un contrat unique : le contrat Enfance et jeunesse (CEJ). Il s’agit d’un contrat de cofinancement signé entre la caf et un partenaire ( communes, groupement de communes, Conseil général, entreprise) pour une durée de 4 ans renouvelable. Comme ses prédécesseurs, il a pour vocation de poursuivre et d’optimiser la politique de développement en matière d’accueil des moins de 18 ans ainsi que de contribuer à l’épanouissement des enfants et des jeunes et à leur intégration dans la société par des actions favorisant l’apprentissage de la vie sociale et la responsabilisation pour les plus grands. Modalités de financement : la prestation de service « enfance et jeunesse » se traduit par un montant financier forfaitaire limitatif exprimé annuellement en euros calculé sur la base d’un taux unique de cofinancement à 55% des dépenses restant à la charge du gestionnaire. Les projet se déroulent exclusivement en temps extrascolaire (mercredi, week-end, vacance). Par exemple : classes passerelles vers l’école pour des enfants de 3 ans, activités lecture dans un centre de loisirs, ateliers d’écriture, animations contes, etc. [CONTACT] CAF [o]

Ville Vie Vacances (VVV) et Loisirs des Jeunes dans le Nord (LJN)

Ces dispositifs soutiennent des projets sur les quartiers situés en zone quartiers prioritaires. Le public est celui des jeunes (11-15 ans) qui ne partent pas ou peu en vacances et/ou qui ne fréquentent pas habituellement les structures de loisirs. Ces dispositifs cherchent à promouvoir les activités de loisirs à caractère éducatif privilégiant l’implication des jeunes aux projets. Les projets autour de la lecture et de l’écriture en direction de ces publics entrent dans ce cadre et peuvent obtenir un financement de l’État et/ou du Conseil Général. Pour plus de renseignements : www.ville.gouv.fr/infos/dossiers/vvv.html

[CONTACTS]

• VVV : DRDJS de Lille [o]

• LJN : Direction enfance famille du Conseil Général [o]

Nos Quartiers d’été

Ce dispositif État / Région sur les quartiers en Politique de la Ville est susceptible de financer des projets tous publics qui se déroulent l’été (juillet, août). [CONTACT] Direction partenariat associatif du Conseil Régional [o]





retour haut de page

 
imprimer cette page